MIROIRS #1
Miroirs
#2
Tout est paysage

Biennale Art Contemporain et Patrimoine, parc d’Enghien


De 14h à 18h - tous les jours du 8 au 23 septembre 2018

Laurette Atrux-Tallau

1969, France – Vit et travaille à Bruxelles
www.laurette-atrux-tallau.com

Depuis une vingtaine d’années, LAT développe une pratique polymorphe et généreuse. Selon ses projets, elle utilise tour à tour la sculpture, le dessin, la photographie,  la vidéo, ou réalise des installations.
Son travail nait de l’observation des choses qui l’entourent, que ce soit des micros événements du quotidien ou des éléments observés dans la nature. Telle une chercheuse dans son laboratoire, son œuvre découle d’une patiente expérimentation de formes ou de matériaux communs, qui, par leur multiplication et leur accumulation perdent leurs identités propres. LAT aime confronter ses œuvres à l’espace, ces installations s’intègrent dans les lieux jusqu’à créer une tension avec l’architecture.
Son travail est présenté régulièrement dans des musées, des institutions et également dans des galeries et des foires d’art contemporain.

Bois doré et plâtre rouge

Lors de ma première visite au parc d’Enghien, j’ai immédiatement été attirée par la Chapelle Castrale. Plusieurs mois après cette visite, les matériaux et les couleurs ornant la chapelle sont restés très présents dans ma mémoire: le bois, le plâtre, le rouge, le bleu et le doré.
Ensuite, un travail de construction mental s’est opéré : des liens entre l’atmosphère du lieu, des impressions sonores, des odeurs, des liens avec l’architecture, les bas-reliefs présents dans la chapelle, les couleurs et les matières. Dans la Chapelle Castrale, je propose d’investir les espaces qui jouxtent le chœur avec un travail en volume, en résonnance avec l’édifice.

www.laurette-atrux-tallau.com

Sans titre, coloriage, 2018 © Laurette Atrux-tallau

Sans titre, dessin, 2018 © Laurette Atrux-tallau