MIROIRS #1
Miroirs
#2
Tout est paysage

Biennale Art Contemporain et Patrimoine, parc d’Enghien


De 14h à 18h - tous les jours du 8 au 23 septembre 2018

Pierre Gerard

www.pierregerard.eu

Plus que la variété des modes d’expression mis en œuvre, c’est le développement logique dont son travail est l’objet qui est remarquable. Car si elle annonce un renouvellement constant des méthodes, des supports et des motifs, son entreprise a ceci de stable que toujours elle recherche le décalage du regard. En quête d’un basculement de sens, l’artiste cherche à perturber la vision réflexe du spectateur à travers le jeu des apparences et de l’analogie afin de rendre « ce qui méconnaissable encore plus méconnaissable tout en reconnaissant l’objet »

Extrait de : pierre gerard, acrobate de la réalité quotidienne par Julie Bawin
art même, n°29, 2005, page 21

un kiosque, un parc, une structure en bois brut qui serait une éventuelle forme préexistante sous le kiosque, rendue visible pendant un temps déterminé au centre du kiosque, il deviendrait pour cette période un écrin contenant la forme, la surface d’eau entourant serait considérée comme un miroir, un pivot permettant à la forme d’apparaître, d’être visible ..

www.pierregerard.eu

Pliant, 2016, 36 (l) x 30,5 (l) x 4,5 (h) cm – © pierre gerard

Mécanique, 2016, 29 (l) x 23 (l) x 3,5 (h) cm © pierre gerard

Structure bois, 2014, 27,1 (l) x 25,1 (l) x 21,7 (h) cm © pierre gerard